Obtenir un prêt d'honneur

Découvrez les spécificités du prêt d'honneur, un prêt à taux zéro ultra avantageux et surtout comment l'obtenir pour votre projet


Ecosystème financement
Publié le 16/10/2020

Le prêt d'honneur est un mécanisme de financement destiné aux créateurs d’entreprise, repreneurs ou à l’occasion d’un projet de croissance. Délivré par des réseaux d’associations, il présente trois avantages majeurs au-delà du financement de votre besoin en fonds de roulement (BFR) :

  • C’est un prêt à taux zéro, sans intérêt, ni garantie personnelle
  • Il vous crédibilise auprès de votre banque, faisant véritablement effet de levier pour obtenir des financements bancaires (voir notre article récapitulatif)
  • Il augmente le niveau de vos fonds propres, vous permettant ainsi de prétendre à plus de financement public

Cet article vous présente les modalités d’obtention, les interlocuteurs et la démarche à suivre pour obtenir un prêt d'honneur.

image_pret_dhonneur.png

Les modalités d’obtention du prêt d’honneur

La contrepartie d’un dispositif aussi avantageux réside dans ses principes et ses nombreux critères d’éligibilité. Dans le détail :

  • Principe 1 : le prêt est accordé au fondateur, pas à l’entreprise. La démarche pour le réinjecter dans l’entreprise est ensuite simple, il suffit de l’apporter en capital ou en compte courant d’associé. En CCA bloqués, vos (quasi) fonds propres augmentent, et vous ne payerez pas les remboursements en déduction de votre revenu. A noter qu’il peut y avoir autant de prêts que de cofondateurs, auquel cas l’apport financier est d’autant plus significatif.
  • Principe 2 : l’obtention du prêt est souvent conditionnée à l’octroi d’un prêt bancaire, au moins équivalent en montant. Ce financement bancaire doit représenter au minimum 50% des ressources du plan de financement.
  • Principe 3 : l’obtention du prêt se fait souvent en contrepartie d’un accompagnement de la structure le délivrant. C’est un autre coup de pouce significatif, car ces structures sont constituées d’une variété de banquiers, experts comptables, juristes, chefs d’entreprise et autres experts du financement. Réseau Entreprendre repose par exemple sur un réseau de 14 000 chefs d’entreprise.

Selon les institutions, le prêt d’honneur peut évoluer entre 3k et 50k€ (voire plus dans certains cas exceptionnels). Une condition d’ancienneté de 3 ans maximum est souvent posée : votre entreprise doit avoir moins de 3 ans d’existence, ou vous devez avoir repris l’activité il y a moins de 3 ans. Le remboursement s’effectue sur 2 à 6 ans sur vos propres finances : c’est pourquoi votre dossier doit présenter un projet économiquement viable, capable de vous rémunérer suffisamment pour rembourser vos échéances.

Les interlocuteurs

image_pret_dhonneur_2.png

Une petite dizaine d’acteurs, pour la plupart des associations, délivrent des prêts d’honneur. Les fonds sont souvent alimentés par la puissance publique (Caisse des Dépôts, conseils régionaux, conseils départementaux). Principalement :

  • Réseau Entreprendre : entre 10k à 50k€ octroyés, avec une moyenne de 29k€ (chiffres de 2020). L’effet levier auprès des banques est de 13.
  • Initiative France : une moyenne de 9 700€ octroyés.En moyenne en 2021, pour 1€ de prêt d'honneur Initiative, ce sont 9,5€ qui ont pu être obtenus par effet de levier auprès des banques et de Bpifrance. 
  • Raise (fonds de dotation RAISESHERPAS) : 100k€ octroyés au total. ManoMano, Meero, Legalstart, Selency, Phénix et bien d’autres en ont bénéficié. Ces prêts à taux 0 sont octroyés à l’entreprise et sont remboursables sur 6 ans dont 2 ans de différé
  • Prêt d'honneur solidaire (ex-NACRE) : entre 1k€ à 8k€ octroyés, pour une moyenne de 4k€. Il s'adresse par exemple aux jeunes entre 18 et 25 ans, aux bénéficiaires du RSA, ou encore aux résidents des quartiers prioritaires, ayant créé ou repris une entreprise il y a moins de 3 ans. Durée de remboursement de 1 à 5 ans, avec un différé pouvant aller jusqu'à 18 mois. 
  • ADIE (Association pour le Droit à l'Initiative Economique) : prêt d'honneur jusqu'à 3 000€. 
  • Et certaines associations et institutions locales (WILCO en Île-de-France, HODEFI en Hauts-de-France, AFACE en Yvelines, Solidarité emploi Midi Pyrénées).

En région Auvergne-Rhône-Alpes, vous pouvez par exemple solliciter le dispositif Startup&Go Création qui vient compléter le montant octroyé par l'organisme de prêt d'honneur, afin d'atteindre jusqu'à 100k€ par projet. D'autres dispositifs similaires existent dans chaque région. 

La démarche à suivre pour obtenir un prêt d'honneur

Pour obtenir un prêt d'honneur, rien de plus simple !

  1. Au préalable, engagez des discussions avec votre banquier. Demandez-lui s’il n’a pas connaissance d’associations locales délivrant des prêts d’honneur.
  2. Constituez votre dossier : soit de création, soit de reprise, soit de développement d’activité. Travaillez business plan, tableaux de trésorerie, tableau des besoins/ressources et compte de résultat prévisionnel.
  3. Selon vos prétentions (montant recherché et calendrier de dépenses), décidez-vous sur un réseau et contactez sa branche locale.
  4. Attendre l’instruction du dossier (de quelques semaines à quelques mois). Vous pourrez avoir à passer un oral devant un jury de membres de la structure.
  5. En cas de réponse positive du comité d’agrément, les fonds sont versés sur le compte personnel du ou des fondateurs. A noter que le comité décide de vous accorder un prêt et de son montant.

Le prêt d’honneur constitue un socle pour lancer ou booster votre activité. Pour prendre connaissance des autres aides publiques auxquelles vous êtes éligibles, rendez-vous sur la plateforme Eldorado !

 

Découvrir notre kit des aides publiques

***Ce template de kit des aides publiques est réservé à nos utilisateurs premium ***

Prenez part à la discussion




Pour approfondir

"L'investisseur en seed, c'est celui qui va t'accompagner sur une grosse partie de la vie de ta startup"

Retour d'expérience de Ludovic Huraux, CEO & Co-fondateur de Shapr, une application qui accompagne les stratups à chaque étape de son développement. 

Ecosytème startup
22/06/2021

Les startups à suivre pendant la crise (8) : Le streaming et l’entertainment

Voici pour vous les startups du secteur du streaming à surveiller de près !

Listings & Panorama
24/05/2020

Mars 2018: les Startups françaises lèvent 151 millions €

Pour la première fois depuis le début de l’année 2018, les levées du mois de mars sont inférieures en termes de valeur à l’an passé.

Juin 2020 : les startups françaises lèvent 325 millions d’euros

Avec le déconfinement, nous tablions sur un retour des levées de fonds. Force est de constater que la reprise progressive des investissements en capital-risque peine à reprendre. 

La France au cœur des flux d’IDE européens et de l’investissement en capital-risque

Les enjeux de la nouvelle position de l’Hexagone comme leader européen des investissements directs étrangers (IDE)

Ecosytème startup
31/05/2020

ADEME : les aides financières et subventions pour les entreprises

L’Agence de la Transition Écologique (ADEME) alloue des aides et subventions de recherche et innovation aux entreprises.

Investisseurs - Comment entrer en relation avec un entrepreneur dont le projet m’intéresse ?

Comment optimiser votre utilisation de la plateforme Eldorado et bien plus : c'est la série qui vous dit tout sur l'utilisation de notre outil !

Plateforme Eldorado
25/08/2020

Glossaire Startup #1 : Qu’est-ce qu’un SaaS ?

Qu'est-ce qu'une startup SaaS ? Le marché du SaaS est-il prometteur ? Les réponses et bien plus, dans notre glossaire #1 !

Ecosytème startup
08/08/2019

Les conseils et recommandations de Raise pendant la crise

Mardi 7 Avril 11h, Adrien Chaltiel & Pierre-Edouard Berion, Partner du fonds RAISE Ventures, “Les conseils et recommandations de Raise pendant la crise”

Webinar
09/04/2020

Glossaire Startup #2 : Qu'est ce que le CAC et la LTV ?

Le CAC et la LTV sont deux metrics clés à maîtriser avant sa levée de fonds : définitions, calculs, l'opinion des investisseurs .. c'est par ici !

Ecosytème startup
13/08/2019