Juillet 2020 : les startups françaises lèvent 347 millions d’euros

La reprise s’accélère mais reste ralentie par la période estivale.


Analyses des levées de fonds
Publié le 03/08/2020

 

Ce mois-ci on note une légère augmentation des levées de fonds. Même si le mois de juin avait marqué un retour de l’activité du capital-risque en France, le mois de juillet indique que la reprise ne se fera pas de si tôt.

 

Chez Eldorado, nous avons pour ambition d’analyser plus en détails les tendances derrière les levées de fonds et de livrer une analyse plus poussée que leur simple recensement. Voici donc notre nouvelle analyse mensuelle des perspectives et enjeux liés au financement des startups françaises en 2020.

Petit rappel important : il est évident qu’une levée de fonds n’est pas un gage de succès pour un projet. C’est le commencement d’une nouvelle histoire pour la startup, qui avec la confiance de nouveaux investisseurs, va pouvoir accélérer significativement le développement de son produit ou de son projet, et l’acquisition d’utilisateurs ou de clients. Nous rappelons aussi qu’une fois que les VC intègrent le capital, la startup n’a que pour seul objectif à terme : être rachetée à un prix élevé, ou entrer en bourse.

LEVÉES RÉPARTIES PAR MONTANT

Le mois de juillet 2020 marque une stagnation des levées de fonds à la suite d’une reprise partielle en juin. Fortement lié à la crise sanitaire actuelle, le mois de juillet n’a pas affirmé les espoirs fondés sur le mois de juin. Ainsi, le montant total levé s’élève à 347 millions d’euros en juillet 2020 pour les startups françaises. Nous pouvons noter une légère augmentation par rapport au 325 millions d’euros levés le mois dernier et en deçà du montant de 365 millions d’euros au mois de juillet 2019. 

Nous avons voulu éclairer certains points sur le processus de levée de fonds en cette période post covid-19

Eldorado s’est mobilisé tout le long de la période du confinement auprès des entrepreneurs en apportant son soutien et en ayant proposé plusieurs webinars (disponibles en replay) tous les jours en compagnie de notre CEO Adrien Chaltiel

À titre de comparaison par rapport à Juin 2019, les montants levés ont augmenté de 6%. Pourtant, nous avons 6 opérations de moins qu’en juillet 2020 et 13 de moins que l’an dernier. Les investisseurs internationaux, tout comme leurs homologues français, reprennent les investissements dans le capital-risque. Ainsi cela se ressent sur les montants levés. On remarque un disparate croissant entre les levées de fonds avec une moyenne de 6,3m€ et une médiane de 2,5m€. Cette hétérogénéité s’explique en partie par la levée de fonds de Withings de 53m€.

ÎLE-DE-FRANCE VS AUTRES RÉGIONS

L’Île-de-France est la région où il y a le plus d’investissement en France par rapport aux autres régions. Sur les 347 millions d’euros levés par les startups françaises en juillet 2020, 34 startups (sur 57) ont été financé à la hauteur de 267 millions d’euros soit 60% des investissements en volume et 77% des montants levés. D’un autre côté, nous avons aussi observé un intérêt pour les startups présentes dans les autres régions comme l’Auvergne-Rhône-Alpes, avec 26 m€ soit 17% des startups (contre 13m€ et 9% des startups en juin 2020) levées pour 10 startups.

NOMBRE DE FEMMES CEO

Sur les 57 startups ayant levé des fonds durant le mois de juin 2020, 6 sont dirigées par des femmes en position de CEO. Ces 6 startups ont levé ensemble 40 millions d’euros, soit 11,4% du montant total des levées de juillet 2020. À titre de comparaison en juin 2020, ce chiffre était de 9 startups pour 26 millions d’euros levés soit 9,5%. 

Les startups co-fondées par des femmes sont sous-représentées et ne représentent que 10% des startups. Toutefois en juillet, les startups co-fondées par des femmes ont levé 2 fois plus que le mois dernier.

TOP 3 DES LEVÉES DE JUILLET 2020

 

Withings

Withings, fondée en 2008 par Matthieu Letombe spécialisée dans les objets connectés médicaux. Ses produits sont dédiés à la santé et au bien-être avec une gamme allant du pèse-personne connecté au capteur pour l'apnée du sommeil. Le nouvel objectif pour Withings, est de ne plus adresser seulement le marché du bien-être mais aussi celui de la santé. Cette nouvelle segmentation devrait permettre à Withings de voir ses chiffres augmenter fortement. D’autant plus que la société française souhaite devenir un fournisseur de données de santé aux États-Unis. Ses nouveaux objectifs devront être rendus possible grâce à une levée à hauteur de 53m€. Le tour de table a été mené par le fonds Gilde Healthcare, Idinvest Partners, Bpifrance, BNP Paribas Développement, Oddo BHF et Adélie Capital.

Dna Script

Dna Script annonce une nouvelle levée de fonds de 46m€ lors d’une Serie B. Fondée en 2014, les fondateurs Thomas Ybert, Xavier Godron et Sylvain Gariel ont pour ambition “ d’apporter une solution performante et accessible aux équipes de recherche et développement des domaines des sciences de la vie au sens large (pharma, santé, développement durable, agro-alimentaire, nouveaux matériaux, …)”. Grâce à ce tour de financement, la startup vise à développer son produit, Syntax mais aussi de nouveaux produits. Cette nouvelle opération a été portée par Casdin Capital, Danaher Life Sciences, Agilent Technologies et ses investisseurs historiques, Merck KGaA à travers son fonds Merck Ventures, LSP, Bpifrance Large Venture et Illumina Ventures

AB Tasty

Co-fondée par Alix de Sagazan, AB Tasty c'est une plateforme d'A/B test qui permet de concevoir et de piloter de tests en tenant compte de nombreux critères comme le comportement d'achat, la localisation etc.  Ils ont effectué une levée de 40 millions d’euros en Série C avec notamment Crédit Mutuel Innovation et leurs investisseurs historiques Korelya Capital, Omnes, Partech et XAnge. Cette nouvelle opération servira notamment à accélérer le développement commercial de la startup aux États-Unis, où elle est présente depuis 2016 et où elle a déjà ouvert deux bureaux, à New York et San Francisco.

LES SECTEURS LES PLUS ATTRACTIFS DU MOIS

De plus, il faut garder en tête qu’il y a plusieurs grosses levées de fonds avec Withings, Dna Script, pour un total de 99m€ qui gonfle la somme totale. Il convient de noter que ces deux startups représentent à elles seules 29% du montant total levé en juillet. Et que les autres levées de fonds restent assez modestes. 

Ce mois de juillet a montré un certain dynamisme malgré la période estivale post-covid, reste à voir si le mois d’août suivra la même tendance ou si les deals conclus pendant l’été seront annoncés à la rentrée. Pour une analyse détaillée de l’écosystème de ce premier semestre, n’hésitez pas à lire notre article.

Avec la contribution de
furkan@eldorado.co's picture
Furkan Kurt

VC Analyst @Eldorado

Prenez part à la discussion




Pour approfondir

Août 2020 : les startups françaises lèvent 100 millions d’euros.

[TEMPLATE] Ratio Entreprise en difficulté Bpifrance

Qu’est ce que c’est, comment le calculer et l’améliorer !

Quel avenir pour les CVC en 2020 et au-delà ?

Dans un contexte de reprise progressive du capital-risque, la question de la reconfiguration des types d’investisseurs se pose : les CVC sont-ils partis pour rester ?

Juillet 2020 : les startups françaises lèvent 347 millions d’euros

La reprise s’accélère mais reste ralentie par la période estivale.

Lever des fonds seul(e) pour sa Start-up ? C’est possible !

Vous ne vous sentez pas capable de lever des fonds pour votre startup ? 

[WEBINAR] Marc Menasé, Founders Future

Adrien Chaltiel & Marc Menasé, Founder & CEO, Founders Future “les relations entrepreneurs et investisseurs en temps de crise”

Webinar
25/03/2020

Bonus : Les fonds d'impact français

Tout savoir sur les fonds d'impact français.

Listings & Panorama
23/04/2019

Programme FT120 : Sélection 2019

Voici la sélection de l'édition 2019 du FT120 !

Ecosytème startup
20/01/2020

Août 2018: les Startups françaises lèvent 169 millions €

Le mois d’août aura été principalement marqué par la levée de fonds de Deezer (160M€ sur un total de 169M€)

Les concours d’innovation i-Lab/i-Nov/i-PhD de Bpifrance

Les trois concours d’innovation i-Lab/i-Nov/i-PhD constituent un continuum de financement et d'accompagnement pour les entreprises prometteuses de la French Tech