Mars 2020 : les startups françaises lèvent 171 millions d’euros

Après un début d’année sur les chapeaux de roues, l'annonce des levées de fonds du mois de mars 2020 est fortement freinée par la crise sanitaire actuelle


Analyses des levées de fonds
Publié le 06/04/2020

Chez Eldorado, nous avons pour ambition d’analyser plus en détails les tendances derrière les levées de fonds et de livrer une analyse plus poussée que leur simple recensement. Voici donc notre nouvelle analyse mensuelle des perspectives et enjeux liés au financement des startups françaises en 2020.

Petit rappel important : il est évident qu’une levée de fonds n’est pas un gage de succès pour un projet. C’est le commencement d’une nouvelle histoire pour la startup, qui avec la confiance de nouveaux investisseurs, va pouvoir accélérer significativement le développement de son produit ou de son projet, et l’acquisition d’utilisateurs ou de clients. Nous rappelons aussi qu’une fois que les VC intègrent le capital, la startup n’a que pour seul objectif à terme : être rachetée à un prix élevé, ou entrer en bourse.

LEVÉES RÉPARTIES PAR MONTANT

Le mois de mars 2020 restera un mois dévastateur pour l’écosystème tech français. Celui-ci est bien évidemment marqué par la crise sanitaire mondiale sans précédent à laquelle nous faisons face. En ce sens, celle-ci a un impact sur l'annonce des levées de fonds avec seulement 171 millions d’euros levés en mars 2020 pour les startups françaises. Ce montant est bien en deçà  du montant de 388 millions d’euros levés le mois dernier et 418 millions d’euros au mois de mars 2019.

Par ailleurs, il est également nécessaire de prendre en compte l’ensemble des levées de fonds qui ont été repoussées à des dates ultérieures ou tout simplement celles qui n’ont pas été annoncées. Dans les jours qui ont précédé puis suivi le confinement annoncé par le gouvernement, le mouvement des levées de fonds s’est gelé dans toute la France. Ce ralentissement s'observera sur l'ensemble de l'année 2020. Il est à noter particulièrement un impact direct sur les investissements en Seed chez business angels et les fonds de capital-risque. 

En effet, l’activité s’est très fortement ralentie du côté des business angels, préférant sécuriser entre autres leurs divers actifs et n’ayant pas reçu de mesures incitatives à l’investissement. Elle l’a été également du côté des fonds de Venture Capital, qui misent avant tout sur un ré-investissement conséquent dans leurs sociétés en portefeuilles. Certains entrepreneurs sont dans l’attente de signaux forts de leurs fonds d’investissement. 

La majorité des fonds d’investissement observent une période globale d’attente où ils espèrent pouvoir re-démarrer leurs séries d’investissements avant l’été dans l’écosystème. Pourtant quelques fonds au contraire choisissent d’avancer sur leurs process et donc de continuer leurs activités d’investissement dans de nouvelles sociétés comme Ventech, Frst (ex-Otium Ventures) ou encore Elaia. Des fonds comme Serena profite de cette période pour délivrer aux entrepreneurs des best-practices afin de bien gérer la crise et le churn des startups. L'attitude de Serena est en tout point similaire avec la pensée du fonds américain Sequoia Capital. Dans un article Medium, le fonds a partagé une matrice qui correle les scénarios de déconfinement avec les stratégies de réduction de dépenses opérationnelles, dont vous pouvez retrouver la version française ici.

De son côté Bpifrance soutient les levées de fonds en cours en apportant une participation plus importante dans les tours de table où la banque était engagée, avant le confinement. Elle apporte aussi des solutions non-dilutives pour les entrepreneurs telles que le Prêt Atout, le Prêt Rebond ou encore le Prêt Garantie État ainsi qu’un grand nombre de mesures conséquentes. Ces mesures sont insufflées par un engagement massif du gouvernement.

Eldorado se mobilise également auprès des entrepreneurs en apportant son soutien avec un audit gratuit et plusieurs webinars tous les jours avec Adrien Chaltiel.

À titre de comparaison, pour 37 startups ce mois-ci les montants levés ont drastiquement diminué de 60% avec 26 opérations de moins qu’en mars 2019. Ce mois est marqué aussi par un faible panel d’investisseurs, incluant uniquement des investisseurs français et un seul allemand. Ainsi cela se ressent sur les montants levés. Les deals inférieurs à 2,5 millions d’euros constituent près des deux-tiers des opérations annoncées auprès de business angels et fonds VC. Seule 4 startups ont levés plus de 10 millions, comprenant des tours de tables plus conséquents pour des startups telles que Music World Media, Alma, Colonies, ou encore Le Wagon.

ÎLE-DE-FRANCE VS AUTRES RÉGIONS

Malgré le contexte exceptionnel, la proportion des investissements entre l’Île-de-France et les autres régions restent inchangés mais diamétralement polarisé. Avec 16 startups financées pour 139 millions d’euros, l’Île-de-France concentre la majorité des investissements en France soit plus de 80% des investissements. Les autres régions rassemblent pourtant 21 investissements dans des startups de leurs écosystèmes mais seulement pour 32 millions d’euros. L’impact du COVID sur les investissements régionaux s’est très nettement fait sentir ici. À titre d’exemple, la région Auvergne-Rhône-Alpes est la suivante avec seulement 4 startups pour 5 millions d’euros. Bien avant le COVID-19, les plus grosses levées de fonds ont été menées en Île-de-France par Music World Media, Colonies et Le Wagon - nous y reviendront plus tard dans cet article. 

NOMBRE DE FEMMES CEO

Sur les 37 startups ayant levé des fonds durant le mois de mars 2020, 3 sont dirigées par des femmes en position de CEO. Ces 3 startups ont levé ensemble 7 millions d’euros, soit 3,8% du montant total des levées de mars 2020. À titre de comparaison en mars 2019, ce chiffre était de 7 startups pour 12 millions d’euros levés pour 2,9%. Ce montant est donc constant ce mois-ci, par rapport au mois dernier où 5 startups, dirigées par des femmes ont levé 7 millions d’euros, malgré la crise sanitaire. Nous aurions pu être témoin d’une augmentation générale de montants et de femmes CEO.  

 

TOP 3 DES LEVÉES DE MARS 2020

 

MUSIC WORLD MEDIA

MWM (MusicWorldMedia) est la société leader dans le secteur de l'édition d’applications musicales. Elle a démarré le mois de Mars de manière très forte avec 50 millions d’euros. Ce tour de table est exceptionnel. La société a toujours voulu éviter de se diluer au maximum tout en favorisant une croissance saine et autofinancée. Le tour est mené par Blisce/, Idinvest Partners, Bpifrance via son fonds Large Venture, Aglaé Ventures, et Xavier Niel lui-même. Avec Edjing Mix, Edjing Mix, Equalizer + ou encore BassMBoost, la startup est pionnière dans l’édition de logiciels d’apprentissages médicaux. Elle revendique plus de 400 millions de téléchargements cumulés au total sur l’ensemble de ces applications. Avec cette somme, la startup a pour objectifs d’accélérer son business, avec notamment des recrutements, tout en maîtrisant sa croissance. 

COLONIES

Colonies est la startup pionnière dans le coliving en France. Ce nouveau concept se trouve à mi-chemin entre l’hôtel et la colocation traditionnelle. L’habitat partagé permet aux locataires de disposer de leur propre chambre ou studio privé avec des espaces communs (salon, cuisine…) et des services supplémentaires compris dans le loyer tels que le ménage, la conciergerie ou encore une salle de sport. Après une première levée de fonds de 11 millions d’euros, elle réalise cette année la plus importante levée de fonds de son histoire au début du mois avec 30 millions d’euros de la part de VC. Le tour de table a été mené avec les investisseurs historiques à savoir Idinvest Partners, Global Founders Capital et La Financière Saint James. Il a noté également la participation sur ce tour de table du fonds d’investissement LBO France qui a injecté 150 millions d’euros sous forme de projets immobiliers. Il s’agit en réalité d’une méga-levée de fonds. Celle-ci a pour objectif de soutenir son hypercroissance, notamment avec un grand nombre de recrutements sur l’année 2020.

LE WAGON

On ne présente plus cette école qui propose une formation courte mais intensive pour apprendre à coder. Le Wagon, qui a toujours été autofinancée a réalisé au début du mois une levée de fonds de 17 millions d’euros. Avec cette levée de fonds, Le Wagon accueille Cathay Capital et AfricInvest. En s’entourant de ces acteurs franco-africain et franco-chinois, Le Wagon compte, grâce à cette levée de fonds, ouvrir ses campus à l’international.

 

LES SECTEURS LES PLUS ATTRACTIFS DU MOIS

Naturellement, les levées de fonds sont en net recul. Ce mois-ci, 37 startups ont levés 171 millions d’euros. Grâce à la grosse opération menée par Music World Media, les plateformes Software/SaaS constituent le premier secteur des levées de fonds du mois de mars. Celui-ci est suivi par le secteur de la finance & fintech avec la levée de fonds d’Alma ou encore Pixpay, puis l’immobilier avec Colonies et complété par le secteur de l’éducation avec notamment la levée de fonds du Wagon

Le mois de mars s’est trouvé nettement impacté par cette “crise cardiaque mondiale” selon les termes de Nicolas Dufourcq. Cette crise uniquement sanitaire a impacté naturellement le mouvement des levées de fonds en France. Cette crise ne nous permet pas également d'observer la dynamique positive que l’année 2020 promettait dès janvier. 

Pendant cette période exceptionnelle, Eldorado va vous livrer en détails chacune des nouvelles mesures pour soutenir la trésorerie de votre société. Pour plus d’informations, n’hésitez pas également à nous contacter afin d'obtenir un audit gratuit pour gérer la crise et financer vos innovations.

Avec la contribution de
mickael@eldorado.co's picture
Mickaël Gros-Prugny

VC Analyst @ Eldorado

Prenez part à la discussion




Pour approfondir

Investir dans la Fintech

Analyse de l'investissement dans les startups françaises de la Fintech

Les conseils et recommandations de Caphorn

Alexandre Pelletier, Partner du fonds Caphorn, “Les conseils et recommandations de Caphorn pendant la période de crise”

Webinar
12/05/2020

Board deck, template à télécharger

Les clés et astuces pour créer votre board deck !

Prêt d'amorçage investissement de Bpifrance

Renforce la structure financière de votre entreprise pour accompagner une levée de fonds

Le meilleur pitch deck template pour lever des fonds

Quelques conseils pour vous aider dans la rédaction de votre pitch deck !

Post Covid-19 : Comment lever des fonds en 2020 ?

La crise sanitaire du Covid-19 a mis en pause l’effervescence de l’écosystème tech mondial, laissant aux entrepreneurs et investisseurs le temps de réfléchir à leurs conditions de levée de fonds

Investisseurs : Comment bénéficier du mécanisme de l’apport-cession ?

Vous souhaitez réinvestir et bénéficer de conditions fiscales avantageuses ? Toutes les réponses sur le mécanisme de l'apport-cession sont ici !

Ecosytème startup
09/09/2019

Programme FT120 : Sélection 2019

Voici la sélection de l'édition 2019 du FT120 !

Ecosytème startup
20/01/2020

Le best of Vivatech pour lever des fonds en Europe

Quels sont les informations clés de l'industrie du Venture Capital? Faut-il lever des fonds en Europe? Le best of Vivatech pour lever des fonds en Europe, c'est ici ! 

L’impact de la crise pour les startups studio

Thibaud Elziere, fondateur d’eFounders, “L’impact de la crise pour les startups studio”

Webinar
27/04/2020