Les concours d’innovation i-Lab/i-Nov/i-PhD de Bpifrance

Les trois concours d’innovation i-Lab/i-Nov/i-PhD constituent un continuum de financement et d'accompagnement pour les entreprises prometteuses de la French Tech


Ecosystème financement
Publié le 11/03/2020

Après notre description des grandes aides de Bpifrance et les précisions sur le Prêt Innovation, nous vous présentons aujourd’hui plus en détail les trois concours d’innovation i-Lab/i-Nov/i-PhD de Bpifrance.

concours_dinnovation.png

TLDR :

  • i-Lab : subvention jusqu’à 600k€ pour les jeunes entreprises technologiques prometteuses (jusqu’au 12 février 2020),
  • i-Nov : un mix de subvention et avances récupérables pour les entreprises leaders à potentiel mondial (jusqu’au 12 mai 2020),
  • i-PhD : accompagnement de 12 mois pour les jeunes docteurs et doctorants souhaitant valoriser leurs travaux de recherche (date prochainement annoncée).

Qu’est-ce que i-Lab ?

Définition

i-Lab vise à détecter et valoriser des projets de création d’entreprises innovants basés sur les travaux de la recherche publique. Le dispositif est proposé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec Bpifrance. En 2019, 75 entreprises en avaient bénéficié, soit 16% des candidats. 17% de ces lauréats étaient portés par des entrepreneures.

L’échéance de l’édition de 2020 est le 12 février 2020 à midi.

Eligibilité administrative

Les conditions suivantes doivent être vérifiées par l’entreprise :

  • Avoir moins de deux ans ou être en phase de création(1),
  • être basé sur le territoire français,
  • être une PME indépendante,
  • proposer un produit ou service technologique innovant 

(1)  A condition de démontrer la faisabilité technique, économique et juridique du projet

Critères de sélection

Le jury du concours i-Lab sélectionne les lauréats sur la base des critères suivants :

  • Le caractère innovant de la technologie et la preuve du concept établie,
  • la viabilité économique du projet,
  • le potentiel significatif de développement et de création de valeur y compris à l’international,
  • la motivation, disponibilité et capacité du candidat à créer et à développer une entreprise, à diriger une équipe et à nouer des partenariats,
  • la capacité du candidat à s’impliquer dans le projet,
  • la qualité et complémentarité de l'équipe,
  • la maîtrise de la propriété intellectuelle et des droits des tiers (notamment liberté d’exploitation),
  • les impacts du projet en matière de développement durable et de retombées sociétales.

Dépenses éligibles et modalités

Le programme de dépenses présenté doit être d’un montant inférieur à 1 million d’euros. Peuvent être couvertes les dépenses de personnel, de fonctionnement ou d’équipement directement liées au programme de R&D de l'entreprise, dont :

  • La conception et définition des projets, 
  • la propriété intellectuelle, 
  • les études de marché et de faisabilité, 
  • la recherche de partenaires, 
  • l’expérimentation et la réalisation et mise au point de prototypes, de maquettes ou de pilotes,
  • les prestations de conseil, de formation et d'accompagnement.

A noter que les dépenses sont prises en compte au plus tôt à la date de clôture des candidatures (au 12 février 2020) ou bien à partir de la date de création de l’entreprise pour celles encore non constituées au moment du concours.

Sur la base des critères précédemment énoncés, le jury sélectionne les lauréats qui bénéficieront d’une subvention d’un montant maximum de 600k€. Des “Grands Prix” sont également octroyés aux projets les plus prometteurs, en lien avec 10 grands défis sociétaux prédéfinis. Ces entreprises bénéficieront en plus d’un accompagnement personnalisé de parrains.

Qu’est-ce que i-Nov ?

Définition

i-Nov vise à favoriser l’émergence de startups et PME leaders dans leur domaine, ayant un potentiel fort pour l’économie française et pouvant prétendre à une envergure mondiale. Le dispositif est financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA). En 2019, 65 entreprises en avaient bénéficié, pour un montant total de 37 millions d’euros débloqués.

L’échéance de l’édition de 2020 est le 12 mai 2020 à midi.

Eligibilité administrative

Les conditions suivantes doivent être vérifiées par l’entreprise :

  • Répondre à une des 9 thématiques proposées par Bpifrance ou l’ADEME(2),
  • présenter un programme de développement compris entre 600k et 5m€,
  • vérifier la définition de PME européenne,
  • porter sur des travaux innovants réalisés en France et non commencés avant le dépôt de la demande d’aide

(2) Numérique Deep Tech, Santé/Situations d’urgences, French Fab/Industrie du futur, Cybersécurité, Alimentation durable pour la santé, Transport et mobilité durable, Énergies renouvelables/Stockage et systèmes énergétiques, Industrie et agriculture éco-efficientes, Eau et biodiversité

Critères de sélection

Le jury du concours i-Nov sélectionne les lauréats sur la base des critères suivants :

  • Le caractère innovant et la valeur ajoutée du projet,
  • le potentiel économique du projet,
  • la capacité du porteur de projet à le mener à bien,
  • la pertinence du projet par rapport aux enjeux écologiques et énergétiques (critère d’éco-conditionnalité) et son impact environnemental.

Dépenses éligibles et modalités

Le programme de dépenses présenté doit être d’un montant compris entre 600k et 5 millions d’euros, pour une durée allant de 12 à 36 mois. Peuvent être couvertes les dépenses de personnel, de fonctionnement ou d’équipement directement liées au programme de R&D de l'entreprise, dont :

  • Les salaires de personnel interne,
  • Les coûts de sous-traitance (dans la limite de 30% des coûts totaux),
  • les frais de mission directement liés au projet,
  • les coûts d’achats ou de consommables.

A noter que les dépenses sont prises en compte au plus tôt à la date de clôture des candidatures (au 12 mai 2020).

Sur la base des critères précédemment énoncés, le jury sélectionne les lauréats qui bénéficieront d’une aide pour financer en partie leurs dépenses : jusqu’à 45% des dépenses sont couvertes pour les petites entreprises et jusqu’à 35% pour les moyennes entreprises. L’aide prend la forme d’un mix de subvention et avances récupérables, en général selon un rapport ⅔ - ⅓.

Qu’est-ce que i-PhD ?

Définition

i-PhD soutient les jeunes docteurs et doctorants pour valoriser leurs travaux de recherche via la création d’entreprises, en particulier en lien avec la deeptech. Le dispositif est organisé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec Bpifrance. La première édition a eu lieu en 2019 et a récompensé 29 chercheurs.

L’échéance de l’édition de 2020 sera annoncée prochainement.

Eligibilité administrative

Les conditions suivantes doivent être vérifiées par le porteur de projet :

  • Être en fin de thèse ou post-doctorat (jusqu’à 3 ans après la soutenance),
  • ne pas encore avoir créé son entreprise mais être au stade de maturation,
  • être soutenu par un laboratoire public de recherche,
  • être financé par une Structure de Transfert de Technologie (STT).

Critères de sélection

Le jury du concours i-PhD sélectionne les lauréats sur la base des critères suivants :

  • La maturité technologique du projet (en termes de progrès obtenus/attendus),
  • le potentiel de valorisation du projet,
  • la protection par les droits de la propriété intellectuelle (brevet, droits d’auteur, savoir-faire, logiciels, données stratégiques, etc.),
  • la motivation du porteur de projet,
  • les ressources financières accordées par le laboratoire et la STT

Modalités de l’aide

Le jury se base sur les dossiers de candidature et les documents d’évaluation transmis par les STT associées pour sélectionner les lauréats. L’aide consiste en trois services complémentaires proposés pendant 12 mois :

  • Un programme de mentorat par des entrepreneurs et des industriels,
  • le financement d’une formation pour les chercheurs entrepreneurs,
  • l’accès à un Summer Camp d’une semaine.
Avec la contribution de
anna@eldorado.co's picture
Anna Richard

VC Analyst @ Eldorado

Prenez part à la discussion




Pour approfondir

[WEBINAR] Marc Menasé, Founders Future

Adrien Chaltiel & Marc Menasé, Founder & CEO, Founders Future “les relations entrepreneurs et investisseurs en temps de crise”

Webinar
25/03/2020

#2 - Les fonds Série A en France

Tout savoir sur les fonds qui investissent dans les startups en Série A en France.

Listings & Panorama
07/03/2019

Investisseurs - Comment bien renseigner ma thèse d’investissement pour avoir le dealflow le plus adapté ?

Comment optimiser votre utilisation de la plateforme Eldorado et bien plus : c'est la série qui vous dit tout sur l'utilisation de notre outil !

Plateforme Eldorado
25/08/2020

Les 20 prochaines licornes françaises

L’ensemble des licornes du monde ont atteint une valorisation totale de 2 000 milliards d’euros en 2020, selon CB Insights. 600 entreprises revendiquent à ce jour ce statut, dont 13 françaises. Au vu des bouleversements économiques récents et des nouvelles tendances émergentes, nous avons voulu nous repencher sur notre liste des 20 prochaines licornes françaises. 

Listings & Panorama
02/07/2020

17 mesures pour optimiser sa trésorerie en période de crise

Les solutions de trésorerie à court et moyen-terme pour gérer sa trésorerie en période d'incertitude

L’investissement en Auvergne-Rhône-Alpes

Analyse de l'investissement dans la deuxième région économique française

Plateforme Eldorado
12/02/2020

Novembre 2019 : les startups françaises lèvent 477 millions d’euros

Bilan des levées de fonds du mois de novembre 2019

Octobre 2018 : les startups françaises lèvent 344 millions €

Octobre maintient l’intensité des levées de fonds de l’année 2018 avec un total de 344 millions d’euros sur 55 deals publiés

Février 2018: les Startups françaises lèvent 255 millions €

Après un mois de janvier qui a démarré très fort, le mois de février nous a réservé lui aussi son lot de surprises avec 255 M€ levés.

Mars 2020 : les startups françaises lèvent 171 millions d’euros

Après un début d’année sur les chapeaux de roues, l'annonce des levées de fonds du mois de mars 2020 est fortement freinée par la crise sanitaire actuelle