Décembre 2020 : les startups françaises lèvent 339 millions d’euros

Le ralentissement des levées de fonds se poursuit après un mois de novembre mitigé.


Analyses des levées de fonds
Publié le 31/12/2020

Chez Eldorado, nous avons pour ambition d’analyser plus en détails les tendances derrière les levées de fonds et de livrer une analyse plus poussée que leur simple recensement. Voici donc notre nouvelle analyse mensuelle des perspectives et enjeux liés au financement des startups françaises en 2020.

Petit rappel important : il est évident qu’une levée de fonds n’est pas un gage de succès pour un projet. C’est le commencement d’une nouvelle histoire pour la startup, qui avec la confiance de nouveaux investisseurs, va pouvoir accélérer significativement le développement de son produit ou de son projet, et l’acquisition d’utilisateurs ou de clients. Nous rappelons aussi qu’une fois que les VC intègrent le capital, la startup n’a que pour seul objectif à terme : être rachetée à un prix élevé, ou entrer en bourse.

 

LEVÉES RÉPARTIES PAR MONTANT

Le mois de décembre 2020 marque le prolongement d’une période d’incertitude après le mois compliqué qu’à été novembre pour l’écosystème tech français. L’ensemble des sociétés ont observé un confinement de leurs employés et une adaptation en conséquence de leurs organisations. Ainsi, le montant est de 339m€ en décembre pour les startups françaises. Ce montant est légèrement en deçà des 406m€ levés le mois dernier, puisque moins d’opérations ont été réalisées (on note une réduction de 30% des levées par rapport à novembre). 

Ce montant est cependant légèrement au-dessus des 334 millions d’euros de décembre 2019. 

En revanche, la taille moyenne des levées a augmenté puisque les levées inférieures à 1 million représentent moins de 20% des opérations ce dernier mois, contre 30% en novembre. Un regain d’intérêt de la part des investisseurs internationaux s’est fait ressentir, principalement des investisseurs américains sur 20% des montants contre 4% seulement en novembre. Les startups françaises attirent de nouveau à l’international.

On remarque aussi un disparate croissant entre les levées de fonds avec une moyenne de 9,9m€ et une médiane de 2,8m€. Cette hétérogénéité s’explique en partie par la levée de fonds de Lydia et Luko qui ont levé à deux un montant de 122 m€, deux levées sur lesquelles nous reviendrons plus tard dans cet article.

Eldorado s’est mobilisé tout le long de la période du confinement auprès des entrepreneurs en apportant son soutien et en ayant proposé plusieurs webinars (disponibles en replay gratuit) en compagnie de notre CEO Adrien Chaltiel

 


 

ÎLE-DE-FRANCE VS AUTRES RÉGIONS

L’Île-de-France est toujours la région qui rassemble les investissements en France et maintient sa domination par rapport aux autres régions. En Décembre, 26 startups franciliennes ont levé 266m€, représentant 78% des investissements réalisés sur le territoire français. La région Auvergne-Rhône-Alpes est quant à elle toujours en seconde position, avec 5 levées pour un montant total de 27m€, notamment grâce à la startup In&Motion qui a levé 10 millions auprès d’Upfront Venture et 360 Capital

 

NOMBRE DE FEMMES CEO

Sur les 37 startups ayant levé des fonds en décembre, seulement 3 sont dirigées par des femmes en position de CEO. Ces 3 startups ont cependant levé un total de 42m€ d’euros, soit 12,5% du montant total des levées du mois ! Cette performance est liée à la levée de 20m€ de la biotech Innoskel fondée par Elvire Gouzen et de 21,3m€ levés par Pigment fondée par Eléonore Crespo et Romain Niccoli. Tandis que le mois de novembre, enregistrait 4 levées réalisées par des fondatrices mais pour un montant de 30 millions d’euros. 

 

TOP 3 DES LEVÉES DE DÉCEMBRE 2020

 

LYDIA

En cette fin d’année on retrouve la fintech Lydia, précurseure du paiement mobile depuis 2013, en tête des levées de fonds, réalisant un tour de table de 72m€ mené par un nouvel actionnaire, l’américain Accel, et suivi par les actionnaires historiques tels que CNP Assurance, New Alpha, XAnge, et le nouvel investisseur rentré au mois de janvier, Tencent. C’est la deuxième levée de fonds de l’année pour Lydia, qui avait déjà bouclé un tour de table de 40 millions d’euros le 15 janvier 2020. Cette série B s’élève donc à un montant total de 112 millions, ce qui devrait permettre à la fintech française de rapidement se déployer en Europe !

LUKO

La néo-assurance habitation qui avait levé 20 millions en 2019, remet ça en 2020 et réaliser un nouveau tour de table de 50m€ auprès d’EQT Venture, Orange Ventures, de business angels (Assaf Wand - hippo Insurance, Thomas Plantenga - Vinted, et Rachel Delacour - Sweep) et de ses investisseurs historiques. Malgré la crise sanitaire, Luko a multiplié son nombre de clients par 10 cette année, et cette nouvelle levée de fonds a pour vocation de renforcer sa présence en France et lancer de nouveaux produits d’assurance.  

FOLIATEAM

Le groupe expert du Cloud et des solutions de communication unifiées Foliateam, a annoncé le 17 décembre 2020 avoir levé 40m€ auprès de la Société Générale Capital Partenaires, Etoile Capital, ainsi que BPI qui intervient également en financement aux côtés d’Idinvest. Cette levée a pour objectif de permettre à Foliateam de devenir un des leader de la relation et de la collaboration client multi-cloud sécurisée en France. 


 

LES SECTEURS LES PLUS ATTRACTIFS DU MOIS

On observe donc une continuité du ralentissement des levées de fonds ces derniers mois. Avec l’opération de 72m€ de Lydia, le secteur de la Finance/Fintech est la verticale la plus attractive du mois auprès des investisseurs. Elle est suivie par l’Assurance/Insuretech avec Luko et son tour de table de 50m€. Enfin, le secteur du Consulting a été lui aussi plutôt actif en cette fin d’année puisqu’il enregistre 7 levées pour un montant total de plus de 44m€, dont 10m€ levés par la startup Tennaxia, spécialiste RSE.

A la différence du mois de novembre pendant lequel les 3 secteurs les plus attractifs (Agroalimentaire, Médias et Télécommunications) ont chacun capté plus de 50m€. L’impact de la crise sanitaire, et surtout ses conséquences sur l’activité, restent toujours palpables. 

 

Avec la contribution de
zoe@eldorado.co's picture
Zoé Florin

Eldorado
aude@eldorado.co's picture
Aude Delépine

Eldorado
Prenez part à la discussion




Pour approfondir

Répartition du capital initial entre fondateurs, template à télécharger

Tout comprendre sur les enjeux de la répartition du capital initial de votre startup !

Templates pour startups
Premium
11/10/2019

BSA AIR, template à télécharger

Tout comprendre sur l’intérêt du BSA AIR et son impact sur la répartition de votre capital !

Templates
03/09/2019

Les conseils et recommandations de WAI by BNP Paribas

Dorothée Julliand, Directrice chez WAI by BNP Paribas, “Les conseils et recommandations de WAI by BNP Paribas pendant la période de crise”

Webinar
12/05/2020

Investisseurs - Comment entrer en relation avec un entrepreneur dont le projet m’intéresse ?

Comment optimiser votre utilisation de la plateforme Eldorado et bien plus : c'est la série qui vous dit tout sur l'utilisation de notre outil !

Plateforme Eldorado
25/08/2020

Les mesures spéciales COVID : PM’UP COVID-19

Avec l'ensemble des aides disponibles, la région Île-de-France a mis récemment en place l'aide PM'UP COVID 19

Les licornes françaises : listing complet

Découvrez toutes les licornes françaises à l’heure actuelle. Contenu régulièrement mis à jour.
(Mis à jour le 1er août 2022) 

Listings & Panorama
29/12/2021

Prêt d'amorçage investissement de Bpifrance

Le prêt d'amorçage d'investissement renforce la structure financière de votre entreprise pour accompagner une levée de fonds. 

L'investissement en Île-de-France

Analyse de l'investissement dans la première région économique française

Plateforme Eldorado
14/01/2020

Octobre 2020 : les startups françaises lèvent 607 millions d’euros

Tous les signes montrent que 2020 serait plus prolifique que 2019

Infographie : le fonctionnement de Bpifrance pour financer l'innovation

Comprendre le fonctionnement de Bpifrance en 5 minutes !