Février 2020 : les startups françaises lèvent 388 millions d’euros

Après un début d’année historique pour l’écosystème tech, le mois de Février 2020 est resté très actif dans les levées de fonds


Analyses des levées de fonds
Publié le 03/03/2020

 

Chez Eldorado, nous avons pour ambition d’analyser plus en détails les tendances derrière les levées de fonds et de livrer une analyse plus poussée que leur simple recensement. Voici donc notre nouvelle analyse mensuelle des perspectives et enjeux liés au financement des startups françaises en 2020.

Petit rappel important : il est évident qu’une levée de fonds n’est pas un gage de succès pour un projet. C’est le commencement d’une nouvelle histoire pour la startup, qui avec la confiance de nouveaux investisseurs, va pouvoir accélérer significativement le développement de son produit ou de son projet, et l’acquisition d’utilisateurs ou de clients. Nous rappelons aussi qu’une fois que les VC intègrent le capital, la startup n’a que pour seul objectif à terme : être rachetée à un prix élevé, ou entrer en bourse.

LEVÉES RÉPARTIES PAR MONTANT

Après un démarrage exceptionnel en Janvier, le montant des levées de fonds pour ce mois de février est beaucoup plus mesuré. L’activité des levées de fonds au sein de l’écosystème est en recul de 56% par rapport à l’année dernière sur la même période. 

Bien qu’il y ait eu 65 levées de fonds pour des startups ce mois-ci, ce nombre constitue un recul comparé aux 75 deals en février 2019. Le montant en moyenne de 6,7 millions d’euros pour 2020 est donc logiquement inférieur à celui de l’an dernier sur la même période de 7,1 millions d’euros. Pourtant, ce montant aurait pu être bien supérieur, si l’on suit le conséquent tour de table de Kinéis pour 100 millions d’euros et d’autres levées de fonds aux montants quasi-homogènes telles que celles de Cybelangel et Cityscoot pour respectivement de 23,6 millions d’euros et de 33 millions d’euros. Cette moyenne s’explique donc par la granularité de faibles montants d’investissements sur le mois de février et par de nombreuses opérations réparties entre 0,3 et 33 millions d’euros puis 100 millions d’euros.  
 

Ce mois est certes marqué par un plus faible panel d’investisseurs, mais mettant en avant les fonds VC et business angels français, présents 59 fois sur 65 deals en février 2020. Les investissements inférieurs à 2,5 millions d’euros constituent plus de la moitié des opérations annoncées. Tous ces deals ont été mené en grande majorité par des business angels. Après les fonds de capital-risque, ils constituent la principale source d’investissement dans l’écosystème tech au sein de startups telles que Flitdesk, Estimeo, ou encore Cerbair

ÎLE-DE-FRANCE VS AUTRES RÉGIONS

L’investissement en Île-de-France est la première place de l’investissement en régions. Avec 32 startups financées pour 252 millions d’euros, l’Île-de-France cristallise les investissements dans la tech et reste la région incontournable. Les autres régions rassemblent 34 investissements dans des startups de leurs écosystèmes pour 186 millions d’euros. La région Auvergne-Rhône-Alpes ressort également ce mois-ci, se positionnant comme une région incontournable pour l'entrepreneuriat français. Il en est de même pour la région Occitanie, une région très dynamique avec les levées de fonds de Kinéis, Flipr ou encore Alsatis

NOMBRE DE FEMMES CEO

Sur les 65 startups ayant levé des fonds durant le mois de février 2020, 5 sont dirigées par des femmes en position de CEO. Ces 5 startups ont levé ensemble 7 millions d’euros. À titre de comparaison en février 2019, ce chiffre était de 7 startups pour 9 millions d’euros levés. Les proportions restent donc les mêmes d’une année à une autre: 1,9% du montant total des levées sont effectuées par des femmes CEO. Cela reste aussi en deçà du mois dernier où 6 startups était dirigée par des femmes pour 61 millions d’euros levés. 

TOP 3 DES LEVÉES DE FÉVRIER 2020

 

KINÉIS

La startup Kinéis a pour ambition de déployer des nano-satellites dédiés aux objets connectés à partir de 2022. Elle a démarré le mois de février très fort avec 100 millions d’euros pour ce tour. Celui-ci est mené par Collecte localisation Satellites (CLS), actionnaire majoritaire de Kinéis. CLS est rejoint par sa maison mère également, le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et Bpifrance, via le fonds SPI. En continuité du projet Argos, Kinéis, avec ses nano-satellites, va suivre des objets connectés grâce au lancement de 25 satellites, qui couvriront la Terre à basse altitude.

CYBELANGEL

La startup spécialisée dans la cybersécurité Cybelangel a développé une solution utilisant l’intelligence artificielle et permettant à ses clients d’être alertés très rapidement en cas de faille de sécurité. Après deux levées de fonds, en 2017 pour 3 millions d’euros et de 10 millions en 2018, elle réalise cette année la plus importante levée de fonds de son histoire avec 33 millions d’euros. Le tour de table a été mené avec ses investisseurs historiques et acteurs français et internationaux : Large Ventures de Bpifrance, Prime Ventures, Tempo Cap et Open CNP. Très vite tournée vers les Etats-Unis, où elle a un bureau, la startup souhaite renforcer sa présence à l’international. Déjà bien présente aux Etats-Unis et en Europe, l’objectif est de continuer l’expansion vers l’Asie et le Moyen-Orient. 

CITYSCOOT

Le service de location de scooters Cityscoot réalise une levée de fonds de 23,6 millions d’euros ce mois-ci. Avec une levée de fonds de 23,6 millions d’euros en Série C auprès de ses précédents investisseurs la Caisse des Dépôts ou encore la RATP (via RATP Capital Innovation), deux après sa précédente levée, la startup accueille à son capital pour son tout dernier tour de table Allianz, Demeter, le groupe SD2P, Altana Investissements, et Weber Investissements. Cette nouvelle levée de fonds va permettre au service de location de scooters électrique d’accélérer son développement et de s’installer durablement comme un acteur de la mobilité dans des métropoles européennes. Après Paris, Nice, Rome et Milan, la startup parisienne prévoit de se déployer à Barcelone dès Mai 2020 et une autre ville européenne, dont le nom n’a pas été dévoilé. 

LES SECTEURS LES PLUS ATTRACTIFS DU MOIS

Ce mois-ci, 65 startups ont levés 388 millions d’euros. Grâce à l’opération de Kinéis notamment, l’aérospatial constitue le premier secteur des levées de fonds de ce mois-ci. Celui-ci est suivi par le secteur de la sécurité & cybersécurité avec CybelAngel et Cerbair, la MedTech avec notamment la levée de fonds de MaaT Pharma et enfin la mobilité grâce à la levée de 23,6 millions d’euros de Cityscoot. 

Le mois de Février annonce un net recul dans les levées de fonds comparé au mois de Janvier 2020. Cependant celui-ci n’entache pas la dynamique positive de l’année 2019 où les fonds de capital-risque se sont montrés très actifs



Pour approfondir

Les clés de la valorisation

Passage obligé pour toute startup qui souhaite lever des fonds, la valorisation peut faire peur. Découvrez comment limiter les risques en suivant notre guide.

Les 10 plus grosses levées de 2019

Retour sur les levées de fonds qui ont marqué l'année 2019.

Listings & Panorama
30/12/2019

Février 2023 : les startups françaises lèvent 452 millions d'euros

Un mois de février 2023 très faible, avec pourtant de nombreuses et intéressantes levées de fonds !

Le Pacte d'actionnaires : élément essentiel des relations entre la startup et les Investisseurs

Les conseils juridiques indispensables dans la création de votre startup, c'est par ici !

Ecosytème startup
30/07/2019

Les startups à suivre pendant la crise (7) : Les jeux vidéos et le gaming

Voici pour vous les startups du secteur du gaming à surveiller de près !

Listings & Panorama
23/05/2020

Investisseurs, qu’attendent les entrepreneurs de vous pendant cette période ?

Les entrepreneurs ont besoin de vous et d’un engagement clair de votre part !

Les 6 étapes pour lever des fonds auprès de Business Angels

Le Business Angel est “une personne physique qui investit son propre argent dans une entreprise innovante à fort potentiel et qui met à disposition de cette entreprise ses compétences, son expérience, son réseau relationnel et une partie de son temps”

Ecosystème financement
Premium
20/03/2019

[WEBINAR] J2LR, Partner Kima Ventures

Adrien Chaltiel & Jean de la Rochebrochard, Partner Kima Ventures “Quels sont les bons réflexes à avoir en tant qu’entrepreneur(e) pendant cette période”

Webinar
25/03/2020

French Tech Seed - Obligations Convertibles

La French Tech Seed est un dispositif sous forme d’obligations convertibles, dédié aux entreprises innovantes venant de réaliser une levée de fonds.

Les financements alternatifs

De multiples solutions de financement alternatives existent au côté des dispositifs bancaires et de l'activité de capital-risque. Microcrédit professionnel, prêt d'honneur, venture loan... retrouvez les tous ici