Les dispositifs TP’Up/PM’Up de la Région Île-de-France

TP’Up et PM’Up sont deux dispositifs de financement destinés aux jeunes entreprises franciliennes et financés par la Région


Ecosystème financement
Publié le 06/05/2020

Après notre description des grandes aides de Bpifrance et les précisions sur les trois concours d’innovation i-Lab/i-Nov/i-PhD de Bpifrance, nous vous présentons aujourd’hui plus en détail les dispositifs TP’Up et PM’Up de la Région Île-de-France.

TLDR :

  • TP’Up : subvention jusqu’à 55k€ pour les TPE franciliennes pour un plan de développement de 12 à 18 mois
  • PM’Up : subvention jusqu’à 250k€ pour les PME franciliennes pour un plan de développement jusqu’à 3 ans

 

Qu’est-ce que TP’Up ?

Définition

TP’Up soutient les très petites entreprises franciliennes dans le développement de leur activité, en particulier dans la modernisation de leurs outils de production et le financement de leur expansion à l’international.

L’entreprise est retenue par le jury sur la base de quatre critères : la viabilité de la société, la pertinence de sa stratégie (précisée dans le plan de développement), le potentiel de création d’emplois et enfin le potentiel de développement international et/ou la contribution du projet au développement de la région (en termes d’ancrage local, mais aussi de retombées sociales, sociétales et environnementales).

Eligibilité administrative

Les conditions suivantes doivent être vérifiées par l’entreprise :

  • Être implantée en Île-de-France,
  • Compter de 1 à 10 salariés en ETP (1),
  • Avoir au moins un an d’existence et au moins un exercice comptable achevé,
  • Réaliser un chiffre d’affaires ou un bilan < 2m€

(1) Sont éligibles les TPE sans salarié à date de candidature mais qui présentent un projet créateur d’emploi.

Dépenses éligibles

TP’Up finance trois natures de dépenses détaillées dans le plan de développement :

  • Les dépenses d’investissement matériel et immatériel, à condition que l’investissement soit exploité sur le territoire francilien.
  • Les dépenses de conseil stratégique (marketing, technique, organisationnel, scientifique)
  • Les dépenses liées au développement international : dont le recours au conseil externe, la présence à des salons internationaux ou le recours aux VIE

En revanche, les prestations de recherche et développement ne sont pas éligibles. En fonction du poste de dépense, le plafond de la subvention est compris entre 30 et 50%.

Modalités

TP’Up prend la forme d’une subvention pouvant aller jusqu’à 55 000 €. Elle finance un plan de développement stratégique sur 12 à 18 mois. L’aide est réputée avoir un effet incitatif à compter de la date de dépôt du dossier de candidature. 

Qu’est-ce que PM’Up ?

Définition

PM’Up soutient les PME franciliennes dans le développement de leur activité, ce qui comprend la modernisation des outils de production, la diversification des activités et marchés, le développement à l’international et le renforcement de la chaîne de valeur. Fondamentalement, il s’agit donc des mêmes objectifs que pour TP’Up, la seule différence réside dans la taille de la société éligible et le montant final.

L’entreprise est retenue par le jury sur la base des mêmes quatre critères évoqués précédemment pour TP’Up, à savoir : la viabilité de la société, la pertinence de sa stratégie (précisée dans le plan de développement), le potentiel de création d’emplois et enfin le potentiel de développement international et/ou la contribution du projet au développement de la région (en termes d’ancrage local, mais aussi de retombées sociales, sociétales et environnementales).

Eligibilité administrative

Les conditions suivantes doivent être vérifiées par l’entreprise :

  • Être implantée en Île-de-France,
  • Compter entre 5 et 250 salariés en ETP,
  • Réaliser un chiffre d’affaires < 50m€ ou un bilan < 43m€,

Dépenses éligibles

PM’Up finance une variété de dépenses qui doivent être détaillées dans le plan de développement :

  • Les dépenses d’investissement matériel et immatériel : à condition que les dépenses soient amortissables sur une durée minimale de 3 ans, qu'elles ne fassent pas partie de l'activité courante de l'entreprise et qu'elles soient exploitées sur le territoire francilien
  • Le recrutement de cadres structurants : plafonné à 25 000 €/rec pour 3 recrutements maximum
  • Les dépenses de conseil stratégique (marketing, technique, organisationnel, scientifique) : Sous réserve que la prestation, d'une durée maximale de 12 mois, soit assurée par un prestataire extérieur, et sans lien avec le fonctionnement courant de la société
  • Les dépenses liées au développement international : dont le recours au conseil externe, la présence à des salons internationaux ou le recours aux VIE. Les dépenses admises sont relatives à la première participation au salon où l'entreprise est elle même exposante
  • Le dépôt et l’extension de brevets : les dépenses sont préalables au 1er dépôt ou à l'extension du brevet, notamment le conseil en propriété intellectuelle, les frais de traduction du brevet et la recherche en antériorité
  • Autres dépenses en relation avec la transformation numérique - cybersécurité (investissements dans des logiciels métiers CRM, ERP, ...), la transition écologique et énergétique (études environnementales, analyse du cycle de vie produit, ...) et qualité de vie et conditions de travail (conseil RH, labellisation, certification qualité, ...)

En revanche, les prestations de recherche et développement ne sont pas éligibles. En fonction du poste de dépense, le plafond de la subvention est compris entre 10 et 50%.

les_dispositifs.png

Modalités

PM’Up prend la forme d’une subvention pouvant aller jusqu’à 250 000 €. Elle finance un plan de développement stratégique pouvant aller jusqu’à 3 ans. L’aide est également réputée avoir un effet incitatif à compter de la date de dépôt du dossier de candidature. 

Avec la contribution de
zineb@eldorado.co's picture
Zineb Stitou
Consultante en financement de l'innovation @Eldorado
Prenez part à la discussion




Pour approfondir

Les 10 erreurs à ne pas faire dans son Pitch Deck

Découvrez les 10 erreurs à ne pas faire dans votre Pitch Deck si vous prévoyez une levée de fonds. 

Ecosytème startup
Premium
20/06/2022

Comprendre le Venture Debt

Qu'est ce que le Venture Debt, le jumeau méconnu du Venture Capital ?

Qu’est-ce qu’un Business Angel ?

Comprendre le rôle des business angels dans le financement des entreprises.

Ecosytème startup
14/03/2022

Plan France 2030 - Présentation générale

Top 20 des investisseurs/ses à suivre sur les réseaux sociaux

Le guide Eldorado pour optimiser votre utilisation de la plateforme !

Vous retrouverez dans cet article toutes les informations utiles pour optimiser votre utilisation de la plateforme ! 

Date de dernière mise à jour : 26.08.20

Plateforme Eldorado
26/08/2020

Les startups à suivre pendant la crise (1) : La téléconsultation

Voici pour vous les startups du secteur de la téléconsultation à surveiller de près !

Listings & Panorama
17/05/2020

Comprendre son term sheet : la gouvernance (1/4)

Pour le premier article de cette série juridique sur le term sheet, nous revenons sur les clauses transversales de gouvernance.

Ecosytème startup
28/09/2020

Investisseurs - Comment entrer en relation avec un entrepreneur dont le projet m’intéresse ?

Comment optimiser votre utilisation de la plateforme Eldorado et bien plus : c'est la série qui vous dit tout sur l'utilisation de notre outil !

Plateforme Eldorado
25/08/2020

Comment fonctionne un fonds de Venture Capital ?

Savez-vous comment s’organise l’activité d’un fonds de Venture Capital ?