Décembre 2018 : les startups françaises lèvent 260 millions €

Toujours en baisse par rapport au mois précédent, décembre clôture les levées de l’année 2018 avec un montant total de 260 M€


Analyses des levées de fonds
Publié le 01/01/2019

Chez Eldorado, nous avons pour ambition d’analyser plus en détails les tendances derrière les levées de fonds et de livrer une analyse plus poussée que leur simple recensement. Voici donc notre nouvelle analyse mensuelle des perspectives et enjeux liés au financement des startups françaises en 2018.

Petit rappel important : Il est évident qu’une levée de fonds n’est pas un gage de succès pour un projet. C’est le commencement d’une nouvelle histoire pour la Startup, qui avec la confiance de nouveaux investisseurs, va pouvoir accélérer significativement le développement de son produit ou de son projet, et l’acquisition d’utilisateurs ou de clients. Nous rappelons aussi qu’une fois que les VC intègrent le capital, la Startup n’a que pour seul objectif à terme : être rachetée à un prix élevé, ou entrer en bourse.

Levées réparties par montant

Nombre de deals par tranche de montants levés en M€ en décembre

Toujours en baisse par rapport au mois précédent, décembre clôture les levées de l’année 2018 avec un montant total de 260 M€ (contre 312M€ en novembre et 344M€ en octobre). En terme de deals, la tendance à la baisse se confirme avec 46 deals effectués (contre 48 en novembre et 55 en octobre). Parmi les grosses levées de ce mois (4 startups ont levé plus de 10M€Dataiku en est déjà à sa 4ème levée de fonds et conclue un tour de table record de 89M€. 1/3 des startups ont levé entre 2,5M€ et 5M€ et 1/3 également ont levé moins d’1M€, signe que les levées du mois de décembre furent assez homogènes. Selon la même tendance remarquée en novembre, décembre fut un mois plutôt timide en terme de deals et surtout de montant; un montant total qui aurait été très bas sans la levée record de Dataiku en fin de mois.

Top 3 des levées

Dataiku occupe logiquement la plus haute marche du podium en décembre avec une Série C de 89M €. La startup franco-américaine, créée en 2013, est spécialisée dans le Big Data. Elle a développé une plateforme permettant à tous types d’entreprises de réaliser de la maintenance prédictive, de l’optimisation marketing ou encore de détecter des fraudes. La startup a déjà convaincu de prestigieuses entreprises françaises : Vente-Privée, Blablacar, ou encore BNP Paribas. Dataiku a réalisé sa levée auprès d’Iconiq CapitalAlven CapitalBattery VenturesDawn Capital et FirstMark CapitalCe tour de table record de 89M € va permettre à la startup de doubler son effectif à l’international (Paris, Sydney, Singapour, New York et Londres) et de continuer à développer ses fonctionnalités.

Relativement loin derrière DataikuFinalcad se hisse à la seconde place avec une levée de 35,2M €, réalisée auprès de ses investisseurs historiques Serena CapitalAster Capital et CapHorn Invest et de nouveaux investisseurs à l’image de Draper EspritCathay Innovation et Salesforce Ventures. Cette Série C va permettre à la startup spécialisée dans la transformation numérique du BTP de continuer à développer ses activités en Europe et en Asie, de recruter une centaine de salariés et d’étendre sa solution SaaS au secteur de l’énergie et des concessions.

Dott rejoint ce classement avec un tour de table de 20M € réalisé auprès de DN CapitalNaspersFelix Capital, U-Start Business Incubator, Axel Springer Digital Ventures GmbHEQT Ventures et FJ Labs. Créée cette année par deux français anciens cadres d’Ofo, la société de partage de vélos, Dott est une startup qui fournit des trottinettes et vélos électriques en libre service. L’expérience des 2 cofondateurs au sein du géant chinois Ofo leur permettra peut être de mieux appréhender la concurrence exacerbée dans ce secteur (Lime, Bird, Bold, Spin entre autres). Cette première levée conséquente va permettre à Dott de déployer une première flotte de trottinettes à Station F avant de développer le service dans d’autres lieux. Le déploiement de la flotte de vélo électrique ne viendra que dans un second temps.

Les secteurs les plus attractifs du mois

🌐 Big Data

En décembre, le secteur du Big Data mobilise 1/3 de la somme des fonds levés grâce, notamment, à Dataiku et sa levée de 89M €. Son logiciel qui permet l’exploitation de données numériques essentielles aux entreprises a séduit une nouvelle fois, 15 mois après son dernier tour de table en septembre 2017. Earlymetrics séduit également les investisseurs avec son système de notation de startups qui leur permet de lever 5 M€ auprès de FimalacPléiadeRaise Ventures et la famille Carle (groupe Babilou). Autofinancée jusque là, elle compte à présent accélérer son développement grâce à ses partenaires choisis pour l’accompagner sur le long terme.

🛴 Mobilité

Dott, avec un tour de table de 20 M€, essaye de se frayer un chemin parmi les nouveaux moyens de mobilité en ville : la startup veut en effet imposer ses trottinettes électriques européennes et ainsi concurrencer le monopole américain et chinois sur le secteur. Elle commencera par les installer à Station F avant de les déployer dans tout Paris au 2ème semestre 2019. Blue Valetlève quant à elle 6M € lors de son second tour de table. La startup propose un service de voiturier et de stationnement dans les gares et aéroports en France et en Belgique. Avec cette opération, Blue Valet signe l’une des levées bordelaises les plus importantes en 2018. Cette somme lui permettra de se déployer dans plus de 15 pays d’ici deux ans.

Même si décembre marque un ralentissement dans la dynamique des levées de fonds en 2018, il n’est pas révélateur de cette année record pour la Tech française. En effet, chaque année le nombre de deals et les montants levés diminuent en fin d’année. Le mois de décembre fut le témoin de beaux succès français et ce dans des secteurs très divers, prélude d’une année 2019 très excitante pour la Tech française !

(A lire aussi — notre Bilan annuel des levées de Startups françaises en 2018)

Avec la contribution de




Prenez part à la discussion

Pour approfondir

Juin 2019 : les startups françaises lèvent 759 millions d'euros

Bilan des levées de fonds du mois de juin 2019

BSA AIR, template à télécharger

Tout comprendre sur l’intérêt du BSA AIR et son impact sur la répartition de votre capital !