Septembre 2018: les Startups françaises lèvent 392 millions €

Le mois de septembre a été un mois riche en investissements. Ce sont ainsi 392M€ qui ont été investis en 79 opérations.


Show Me The Money
Publié le 01/10/2018

Copyright-BY-SA MTSOFAN

Chez Eldorado, nous avons pour ambition d’analyser plus en détails les tendances derrière les levées de fonds et de livrer une analyse plus poussée que leur simple recensement. Voici donc notre nouvelle analyse mensuelle des perspectives et enjeux liés au financement des startups françaises en 2018.

Petit rappel important : Il est évident qu’une levée de fonds n’est pas un gage de succès pour un projet. C’est le commencement d’une nouvelle histoire pour la Startup, qui avec la confiance de nouveaux investisseurs, va pouvoir accélérer significativement le développement de son produit ou de son projet, et l’acquisition d’utilisateurs ou de clients. Nous rappelons aussi qu’une fois que les VC intègrent le capital, la Startup n’a que pour seul objectif à terme : être rachetée à un prix élevé, ou entrer en bourse.

Le mois de septembre a été un mois riche en investissements. Ce sont ainsi 392M€ qui ont été investis en 79 opérations. Il faut toutefois noter que les start-ups françaises avaient levé 433M€ lors du mois de septembre 2017, soit un recul de 10% des investissements.

Mais alors que l’année dernière, la levée moyenne des 86 opérations recensées était de 5,03M€, l’année 2018 a vu sa moyenne augmenter à 5,5M€.

Des deals de plus en plus conséquents

Le mois de septembre marque un retour aux affaires par rapport au mois d’août, même s’il faut interpréter les statistiques avec précaution. En effet, certaines start-ups peuvent avoir bouclé leur levée de fonds durant la fin de l’été mais avoir attendu le mois de septembre avant de le faire savoir, afin de bénéficier de l’effet d’annonce.

Ainsi, lorsque près de 87% des levées de fonds du mois d’août étaient des opérations de moins d’1M€, 19% des opérations du mois de septembre se faisaient pour une valeur supérieure à 5M€.

Néanmoins, les deals inférieurs à 2,5M€ sont encore majoritaires à 52%, ce qui explique que malgré une moyenne à 5,5M€ par opération, les levées de fonds du mois de septembre ont une médiane à 2,4M€.

Palmarès des plus grosses levées de fonds du mois

Les trois plus grosses opérations du mois de septembre totalisent 137M€, soit près de 35% du total des investissements.

La société Evaneos se classe au sommet du palmarès avec sa quatrième levée de fonds depuis sa création en 2009. Elle propose de désintermédier l’organisation des voyages en mettant directement en contact ses voyageurs avec des agences de voyages locales. Trois fonds d’investissement (Partech, Level Equity et Quadrille Capital) se sont ajoutés aux investisseurs historiques (XAnge, Serena Capital et Bpifrance) lors de ce tour de table, qui a pour objectif de permettre à la start-up d’accélérer son développement à l’international afin de faire d’elle un acteur mondial du tourisme.

LaunchMetrics se place sur la deuxième place de ce podium avec sa levée à laquelle ont participé les fonds français Seventure et allemand Cipio et le fonds de la famille Clarins. La start-up, née à la fin de l’année 2015 par le rapprochement de la société américaine Gashion GPS avec la start-up française Augure, a pour ambition d’aider les marques du luxe, la beauté et de la mode à prendre les bonnes décisions en terme de marketing digital. Elle propose ainsi un outil permettant à ces marques de sélectionner des influenceurs, à mettre en place leur campagnes marketing et à en évaluer les retombées.

Le podium est complété par la start-up Isorg. Fondée à Grenoble en 2010, la société produit et commercialise des photodétecteurs et capteurs d’image en électronique polymère. Ce deuxième tour de table depuis sa création devrait permettre à la société d’accélérer l’industrialisation de sa technologie, qui a déjà séduit un fabricant chinois de smartphones et un fabricant de wearable américain, avec qui elle a signé respectivement un contrat de 150M€ et un contrat allant de 50M€ à 100M€.

Les secteurs d’activité les plus attractifs du mois

Deux secteurs d’activité ont été particulièrement à l’honneur ce mois-ci. Il s’agit des secteurs de la MedTech et de l’AdTech.

La Medtech a mobilisé 21M€ en 9 opérations. Deux tendances sont à mettre en avant.

Tout d’abord, les start-ups ayant développé de nouvelles technologies permettant des interventions médicales, à l’image de Cardiawave. Cette start-up a ainsi levé 4,5M€ afin de développer sa technique de soins non invasifs des pathologies valvulaires cardiaques par ultrasons focalisés.

Viennent ensuite les start-ups travaillant sur les échanges d’informations au sein du monde médical. Medylink a développé une plateforme collaborative sécurisée à destination des professionnels de la santé, permettant des échanges d’informations entre généralistes, spécialistes et les professions paramédicales. Cette dernière société a levé 2,75M€. Enfin, Deuxième Avis est une plateforme permettant aux patients de solliciter un deuxième avis médical à propos de pathologies lourdes afin de confirmer ou d’infirmer l’opinion émise lors de la première consultation.

Le secteur de l’AdTech a quant à lui mobilisé 65M€ en 8 opérations, dont les 43€ levés par LaunchMetrics.

Jabmo est une startup fondée en 2013 développant une plateforme d’account-based marketing permettant aux grands comptes industriels de concentrer leurs ressources commerciales et marketing sur un ensemble défini de comptes clés cibles et à élaborer des campagnes personnalisées en résonance avec chaque compte clé. Elle a levé 10M€ lors de son troisième tour de table.

Arenametrix, fondée en 2015, a développé un logiciel permettant d’optimiser la gestion commerciale des infrastructures sportives et culturelles en adaptant en temps réel le prix des tickets en fonction du comportement des consommateurs. Les données relatives à ces comportements seraient centralisées sur la plateforme. La société a levé 2,5M€ afin de financer son développement à l’international et de consolider son équipe de data-scientist.

Enfin, Scibids est un spécialiste du machine learning appliqué à la publicité programmatique et a réalisé son deuxième tour de table, pour un montant de 2,2M€ afin de d’accélérer son développement commercial en ouvrant des bureaux notamment aux Etats-Unis, en Océanie et en Asie.

Ces données sont issues de la base de données du site Eldorado, en partenariat avec Les Pépites Tech, annuaire officiel de la mission FrenchTech.
Il est important de noter que ces informations sont issues principalement de la communication choisie par les parties à la levée de fonds. Il est donc difficile de mesurer l’entière véracité (certains montants correspondent à la levée de fonds additionnée des financements publics non-dilutifs). Il est aussi important de noter que beaucoup de levées (surtout en Seed) ne sont pas communiquées.
Rédigé avec la participation de Max 🤘
Avec la contribution de




Prenez part à la discussion

Pour approfondir

Juillet 2018: les Startups françaises lèvent 210 millions €

Show Me The Money
01/08/2018

Les étapes juridiques clés de la levée de fonds

Voici les étapes juridiques clés de la levée de fonds ! 

Entrepreneur Hacks
08/07/2019