Mai 2018: les Startups françaises lèvent 502 millions €

Le montant total des levés de fonds du mois de mai 2018 est particulièrement important, en effet le montant est presque trois fois plus important que mai 2017.


Analyses des levées de fonds
Publié le 01/06/2018

Les startups françaises ont levées 502M€ en mai 2018 contre 181 M€ en 2017. Ce résultat est notamment amplifié par la levé de la startup Voodoo (171M€). Le nombre de levées effectuées est tout de même supérieur en mai 2018 avec 56 tours de table contre 46 en mai 2017.

Chez Eldorado, nous avons pour ambition d’analyser en détails les tendances derrière ces levées et de livrer une analyse plus poussée que le simple recensement des levées de fonds.

Petit rappel important : Il est évident qu’une levée de fonds n’est pas un gage de succès pour un projet. C’est le commencement d’une nouvelle histoire pour la Startup qui avec la confiance de nouveaux investisseurs, va pouvoir accélérer significativement le développement de son produit ou de son projet, et l’acquisition d’utilisateurs ou de clients. Nous rappelons aussi qu’une fois que les VCs intègrent le capital, la Startup n’a que pour seul objectif à terme : être rachetée à un prix élevé, ou entrer en bourse.

Augmentation des deals importants en mai

Le nombre de levés supérieurs à 10M€ reste stable par rapport à mai 2017, mais a plus que doublé en comparaison avec le mois d’avril 2018. Ces grosses levées sont notamment conduites par VoodooOpen ClassroomAircallPlateform.shKlaxoon.

Ces deals font évoluer la moyenne des fonds levés en avril de 5M€ à 9M€en mai. Dans l’ensemble, les levés restent tout de même très early stage, avec près de 52 % d’entre-elles inférieur à 2,5M€.

Avec 37% des levées comprises entre 2,5 et 1M€, les levées du mois de mai sont plus importantes que celles du mois d’avril, en effet la médiane des montants levés se trouve à 3M € lorsqu’elle était à 2M€ en avril.

Ces trois levées atteignent ensemble 264 M€, ce qui représente à elles seules 52.3% des levées de mai 2018.

Comme nous en avons tous entendu parler, le studio de jeu Voodoo spécialisé dans les modèles free-to-play pour smartphone, a reçu le géant de la finance Goldman Sachs au sein de son capital avec un investissement de 200 M$ (171 M€). Malgré la taille de cette investissements, les fondateurs restent actionnaires majoritaires et souhaitent continuer leurs activités de la même manière que précédemment (en axant cependant sur un développement technologique et avec une volonté de se développer outre-Atlantique). Pour information, leur objectif de 2018 est de passer la barre du milliard de téléchargements (contre 300 millions en 2017) — Voodoo étant déjà la première société mondiale en nombre de téléchargement sur l’App Store d’Apple.

En seconde position, nous trouvons OpenClassrooms ayant levé 51 M€ (60 M$) auprès de General Atlantic et trois investisseurs historiques : Alven, Bpifrance & Citizen Capital. OpenClassrooms se présente comme un campus numérique (sur lequel se connecte plus de 3 millions d’utilisateurs par mois) — la plateforme dispose de plus de 1 000 cours, divisés en 300 certifications officielles et une trentaine de diplôme (de Bac+2 à Bac+5). OpenClassrooms promet même de rembourser les frais de scolarité des étudiants s’ils ne trouvent pas d’emploi dans les six mois suivant l’obtention du diplôme…

Enfin, c’est klaxoon qui atteint la troisième marche du podium avec une levée de fonds de 42 M€. klaxoon, c’est probablement une des startups à avoir fait le plus de bruit lors du salon Vivatech de cette année (au sens littéral comme figuré). Elle souhaite transformer les réunions via le développement de produit permettant une meilleure participation, une mise en place de feedbacks, une aide à la créativité… bref, leur devise : “vous allez adorer faire des réunions”. Ce tour de table a été réalisé par Bpifrance, Sofiouest et idinvest.

Les secteurs les plus attractifs du mois

L’été approche et les investisseurs aussi pensent à leur alimentation ! Les startups de la foodtech ont été nombreuses à lever ce mois-ci avec 6 augmentations de capital. La tendance des produits sains s’étend avec les produits de Gallimaté (0,3m€), Potpotam (0,6m€) et Natura Plus Ultra(7m€).

Les VC n’oublient personne et pensent également à ceux souhaitant préparer eux-mêmes leurs repas et privilégient les services de livraison. La société La Belle Vie (5,5m€) propose un service de livraison des courses à domicile à Paris et étendra bientôt son offre à d’autres villes, tandis que Cook Angels(2,2m€) souhaite industrialiser son concept de box de recettes et d’ingrédients grâce à la prise de participation du groupe agroalimentaire Norac.

Pour finir, la startup Ekim (2,2m€) sort du lot et nous ouvre l’appétit avec son restaurant du futur et son robot pizzaiolo (oui vous avez bien lu).

Le Focus HRtech

Comme depuis le début de l’année 2018, la HRtech a le vent en poupe. Ce domaine représente 33,5 M€ à la suite de 5 tours de table. Ce mois-ci nous avons distingué deux grands axes à distinguer selon l’activité des startups : les plateformes au format mise en relation — marketplace et les outils aux services des entreprises.

  • Les plateformes représentent 18 M€ avec deux levées de fonds. Mi-mai, Welcome to the Jungle a annoncé avoir terminé un tour de table de 7 M€ avec la participation d’XAnge, Bpifrance, Kima Ventures et des Business Angels Jean-Paul Guisset & Michaël Benabou. WTTJ se présente comme le guide de la recherche d’emploi et souhaite après cette levée entamée son développement international. Puis c’est Comet qui a levé 11 M€ afin de développer sa plateforme pour trouver son freelance parfait tech/data en 48h — ils référencent plus de 1 500 développeurs en freelance.

  • Les outils aux services des entreprises : c’est 365Talents qui a été le premier de sa catégorie a annoncé sa levée de fonds de 2,5 M€. La startup souhaite permettre aux corporates de découvrir les talents… qu’ils ont déjà ! Afin de mieux aligner son effectif avec les projets de l’entreprise. Ce tour de table a été réalisé avec les fonds Axeleo Capital, Ventech Capital et Alliance Entreprendre, il servira à accroître l’effectif et accélérer le développement international. Puis, plusieurs grands Business Angels de la tech françaises (Xavier Niel, Jean-Baptiste Rudelle, Romain Niccoli, Franck Le Ouay, Thibaud Elzière et Frédéric Potter) ont pris part au 2,3 M€ levé à destination de Riminder. La startup développe un outil afin de : transformer un CV en données brutes, réorganiser ces données (dans un format Linkedin-like), prévoir les soft-skills inhérentes au profil et enfin mieux comprendre les désirs des personnes en recherche d’emploi afin d’avoir un matching plus efficace. Ces fonds serviront au déploiement américain de la société.

Ces données sont issues de la base de données du site Eldorado, en partenariat avec Les Pépites Tech, annuaire officiel de la mission FrenchTech.
Il est important de noter que ces informations sont issues principalement de la communication choisie par les parties à la levée de fonds. Il est donc difficile de mesurer l’entière véracité (certains montants correspondent à la levée de fonds additionnée des financements publics non-dilutifs). Il est aussi important de noter que beaucoup de levées (surtout en Seed) ne sont pas communiquées.
Rédigé avec la participation de Nina, Fanny & Arthur🤘
Avec la contribution de




Prenez part à la discussion

Pour approfondir

Juillet 2019 : les startups françaises lèvent 367 millions d'euros

Bilan des levées de fonds du mois de juillet 2019

Glossaire Startup #2 : Qu'est ce que le CAC et la LTV ?

Le CAC et la LTV sont deux metrics clés à maîtriser avant sa levée de fonds : définitions, calculs, l'opinion des investisseurs .. c'est par ici !

Ecosytème startup
13/08/2019