Avril 2018: les Startups françaises lèvent 181 millions €

Avril 2018 est le deuxième mois consécutif pour lequel le montant total levé est inférieur à celui de l’année passée.


Show Me The Money
Publié le 01/05/2018

 

 

Les startups françaises ont en effet levé 181M€ en avril 2018 contre 215M€ en 2017, soit une baisse de 16%. Les chiffres du mois d’avril 2017 avaient été gonflés par les levées d’Actility (70M€) et d’Ivalua (64M€).

Chez Eldorado, nous avons pour ambition d’analyser en détails les tendances derrière ces levées et de livrer une analyse plus poussée que le simple recensement des levées de fonds.

Petit rappel important : Il est évident qu’une levée de fonds n’est pas un gage de succès pour un projet. C’est le commencement d’une nouvelle histoire pour la Startup qui avec la confiance de nouveaux investisseurs, va pouvoir accélérer significativement le développement de son produit ou de son projet, et l’acquisition d’utilisateurs ou de clients. Nous rappelons aussi qu’une fois que les VCs intègrent le capital, la Startup n’a que pour seul objectif à terme : être rachetée à un prix élevé, ou entrer en bourse.

Printemps et financement

Le nombre de levées effectuées est relativement stable cette année avec 36 tours de table, comparé à 32 tours en 2017.

L’année 2018 est pourtant bien plus dynamique que l’année précédente, la barre symbolique du milliard d’euros levé ayant déjà été dépassée. Il aura fallu attendre le milieu de l’année 2017 pour atteindre le même niveau.

A elles seules, les trois levées les plus importantes totalisent 98,5M€, soit plus de la moitié du montant total levé ce mois-ci.

C’est la société Scality qui se dresse en haut du podium. Entreprise spécialisée dans le stockage de données, Scality espère améliorer sa solution multi-cloud grâce aux participations d’Idinvest, Iris Capital ou encore Menlo Ventures.

L’écart est important entre la première et la deuxième place, LimFlow ayant levé 27M€. La startup médicale compte sur cette levée pour passer les dernières barrières réglementaires et entrer sur le marché américain. Enfin, Alan arrive troisième grâce à sa levée de 23M€. La société parisienne poursuit sa forte croissance et envisage d’agrandir son équipe et d’étendre sa gamme de services.

Des investissements très early stage

LimFlow, Alan et Scality sont les seules startups françaises à avoir levé plus de 10M€ ce mois-ci. Ces levées ont sensiblement gonflé les chiffres totaux du mois : la moyenne des montant levés se situe 5M€ pour une médiane de 2M€.

La majeure partie des tours de table effectués en avril concernait des montants assez faibles. Sur 36 levées au total, 61% étaient inférieures à 2,5M€ et un tiers étaient inférieures ou égales à 1M€.

Les secteurs en vogue : Automobile et RH

Les secteurs RH et Automobile comptabilisent 3 levées chacun en avril 2018.

Les départements RH poursuivent leur digitalisation

Tout d’abord, la startup Jubiwee, qui développe une solution permettant aux managers de mieux comprendre leurs employés lève 0,7M€. Elle bénéficiera sûrement du renom de ses nouveaux investisseurs. Xavier Niel et Julien Lemoine étant entrés au capital.

La société Javelo a levé 1M€ auprès d’ISAI et du fonds F3A afin de financer l’internationalisation de son outil permettant un meilleur pilotage des objectifs communs au sein d’une entreprise.

Enfin, Hunteed a levé 300K€ auprès de Jaïna Capital, le fonds de venture capital de Marc Simoncini pour accélérer son développement. L’objectif de Hunteed est de mettre en relation les entreprises et indépendants pour un processus de recrutement plus rapide et efficace.

L’automobile en recherche de renouveau

Contrôle Technique Gratuit, startup à l’appellation très directe, convainc plusieurs investisseurs pour son tour de table de 2,6M€. La présence du fonds de Media for Equity, 5M Ventures, et du corporate Arthur Media Group parmi eux, nous laisse envisager une campagne de communication agressive et/ou efficace pour la startup.

Karos parvient à trouver sa place dans le domaine du covoiturage de courte distance malgré l’importante levée de fonds de son concurrent Less. Karos réunit un montant conséquent avec 4,2M€.

Pour finir, MySam, assistant personnel pour chauffeurs professionnels, clôt sa première levée de fonds avec 650K€.

Ces données sont issues de la base de données du site Eldorado, en partenariat avec Les Pépites Tech, annuaire officiel de la mission FrenchTech.
Il est important de noter que ces informations sont issues principalement de la communication choisie par les parties à la levée de fonds. Il est donc difficile de mesurer l’entière véracité (certains montants correspondent à la levée de fonds additionnée des financements publics non-dilutifs). Il est aussi important de noter que beaucoup de levées (surtout en Seed) ne sont pas communiquées.
Rédigé avec Nina Lameule avec la participation de Julie & Arthur🤘
Avec la contribution de




Prenez part à la discussion

Pour approfondir

Impact Investing : Faut-il se lancer ? (Partie 2)

Voici le second article de notre série en 3 parties dédiée à l’impact investing. Dans cette partie, on vous présente les modèles et secteurs les plus prometteurs de l'Impact Investing.

Écosystème
18/07/2019

Comment avoir la meilleure équipe pour démarrer votre startup ?

60% des startups échouent à cause des problèmes d'équipe, on vous dit tout sur les points importants pour bien démarrer votre startup. 

Entrepreneur Hacks
22/03/2019